LES TRADUCTEURS AUTOMATIQUES ET LES TRADUCTEURS HUMAINS

Eu Coordination vous emmène aujourd’hui dans l’univers des traducteurs automatiques. Un univers fascinant par son côté magique mais qui semble encore loin d’atteindre la précision et la sensibilité des traductions humaines.
La traduction automatique (TA) a commencé en 1949 et est passée d’un outil permettant de garder un œil sur les agents russes à un moyen accessible de tout traduire, des plaisanteries aux contenus les plus sérieux. Toutefois il y a encore une marge d’amélioration significative pour la TA.

Pluralité de racines

Il faut prendre en compte que des langues comme l’anglais, l’espagnol, l’italien qui ont beaucoup de racines et de structures grammaticales communes, seront traduites avec des marges d’erreurs plus faibles qu’avec des langues absolument sans rapport comme le japonais, l’Estonien, le Danois, le Chinois. Mais parfois, Google Traduction, utilisé avec des paires de langues de même racine, peut vous décevoir par exemple avec les nombreuses manières de conjuguer les verbes en espagnol, même avec un simple pronom correctement placé : (I,you,we,he,she,it,they,etc)., la traduction automatique que vous obtiendrez deviendra parfois grossièrement incorrecte en raison des conjugaisons de verbe funky, de dialecte, et même de ponctuation.
Et pourtant, la traduction automatique aujourd’hui a fait d’énormes progrès depuis cinq ou dix ans. Qui ne se souvient pas de “Babelfish game” lorsque l’on jouait à entrer une phrase à traduire dans une langue puis en répétant l’opération dans d’autres langues jusqu’à revenir dans la langue initiale. La distorsion de sens constituait un véritable morceau de bravoure en matière surréaliste !
C’est une expérience que vous pouvez réitérer aujourd’hui sur des traducteurs automatiques. Mais entre le jeu et les exigences professionnelles, il existe un grand fossé…
Dans l’état actuel des choses, comment ces outils, même s’il sont de plus en plus précis pour des textes simples, présentant un caractère certes ludique pour le grand public, pourraient-ils affecter dans un proche avenir, l’activité de la traduction physique ?

Il faudra encore attendre…

Que dire aujourd’hui à certains clients qui pensent pouvoir se passer de nos services de traduction dans un proche avenir avec l’utilisation d’outils de traduction automatique ?
Il y a quelques années des professionnels de la traduction déclaraient : « La traduction automatique doit encore attendre des lustres pour atteindre la perfection ». Bien que cela soit un peu restrictif et partisan, cela reste encore aujourd’hui bien réaliste.
Si la TA présente bien sûr quelques avantages : rapidité d’exécution et tarifs plus avantageux cela ne signifie pas que la traduction automatique soit toujours le bon choix. Il existe plusieurs scénarios dans lesquels un humain devra être nécessaire :
1. La traduction automatisée ne pourra jamais remplacer complètement les traducteurs humains et leur capacité à enquêter.
La TA peut être bâclée si elle n’est pas associée aux projets de traduction appropriés, ou vérifiée par un humain. Les traducteurs humains peuvent également creuser plus profondément pour comprendre la vraie signification du contenu et prendre des décisions éclairées sur la façon de traduire.
2. La traduction automatique peut ne pas être adéquate pour le contenu hautement prioritaire.
Si vous recherchez des conversions ou des efforts de marketing qui présentent un potentiel de vente, vous devez être aussi clair et précis que possible sur le plan contextuel. Si un client potentiel voit des inexactitudes dans votre copie, il est probable qu’il ne fera pas suffisamment confiance à votre entreprise pour mener à bien une vente.
3. Les machines ne tiennent pas encore compte du contexte … pour le moment
Est-il nécessaire de rappeler l’importance du contexte en traduction. Malheureusement, la traduction automatique n’est pas idéale pour saisir les subtilités linguistiques hypersensibles des détails contextuels.
Par exemple, si vous avez un contenu traduit qui inclut des mots comme: exécuter, couper, droite / écrire, etc., il y a une énorme marge d’erreur.
Un traducteur humain utilise des outils tels que le contexte visuel et divers atouts linguistiques pour adhérer aux normes de la marque, traduire avec précision et transmettre le message du contenu de manière cohérente.
Comparé avec les traductions automatiques datant de 10, 20, ou 30 ans, des moteurs de traduction automatisés plus contemporains – comme Google Traduction ont évidemment progressé, mais ils sont toujours loin d’être parfaits. Si l’on essaie, par exemple, d’entrer une expression française ou espagnole dans Google Traduction afin de les traduire en Anglais nous avons une chance d’obtenir une traduction relativement compréhensible en fonction de la longueur, la grammaire, la complexité, etc de l’expression. Si nous essayons maintenant de traduire, une expression japonaise en Estonien, la traduction obtenue sera probablement moins compréhensible.

La traduction humaine : une précision de contenu

1. Les humains sont capables de comprendre les subtilités de la linguistique et peuvent mettre en œuvre leurs propres expériences et leurs instincts pour bien faire leur travail.
Ils peuvent accéder et décomposer une langue et peuvent utiliser leur créativité pour insuffler de l’excitation à votre contenu. Et nous savons tous que si votre contenu est convaincant, vous êtes plus susceptible de voir du mouvement.
2. Vous pouvez collaborer avec des traducteurs professionnels
Contrairement à la TA, vous avez la possibilité de sauter au téléphone ou à un appel Skype avec un traducteur humain pour discuter des détails plus complexes d’un projet de traduction. Cela signifie moins de révisions et moins de chances de manquer les objectifs nécessaires de vos projets.
Lorsque vous optez pour la traduction humaine, vous êtes plus susceptible de voir vos conversions augmenter. Si votre projet nécessite un taux de conversion élevé, optez pour des traducteurs humains.

Cependant, il est vrai qu’une traduction automatique plus précise et plus facile à utiliser devienne dans l’état actuel des choses, une opportunité pour des traducteurs plus soucieux de l’aspect économique que de la qualité de leur travail

Eu Coordination vous invite donc à lire le très bon article que nous avons sélectionné pour vous sur le site researchgate.net